Suivez-nous :

Les plus gros pics de mortalité en France des dernières années sont dus à la canicule 2003 et à la COVID (rapport INSEE)

En moyenne sur la période 2015-2019, on constate une très vive accélération des décès à partir de la mi-mars 2020 jusqu’au 1er avril, puis une décrue jusque fin avril. Sur la période mai-juin 2020, les décès sont proches de ceux survenus au cours de la même période les années précédentes. Au cours de l’été 2020, un pic des décès a été observé du 10 au 12 août. L’arrivée de la seconde vague de décès liés à l’épidémie de Covid-19 est également très claire depuis le 18 octobre 2020. Il y a eu plusieurs épisodes de grippe saisonnière récents ayant entraîné une surmortalité importante : février 2015, janvier 2017. Le pic de mortalité lors de la canicule de l’été 2003.

https://www.insee.fr/fr/statistiques/4931039?sommaire=4487854