Les grands feux qui impactent la forêt méditerranéenne vont devenir de plus en plus probables avec le changement climatique

A l’issue d’une recherche financée par le Labex OT-Med, Ruffault et ses co-auteurs (2020) ont montré que l’activité des feux de forêt devrait augmenter dans le bassin méditerranéen en raison du changement climatique. Cependant, les effets des changements climatiques futurs sur les conditions atmosphériques qui favorisent l’activité des feux de forêt restent largement inconnus. En utilisant une classification des incendies de forêt basée sur la météorologie, ils montrent que les scénarios climatiques futurs indiquent une augmentation de la fréquence de deux types de feu induits par la chaleur qui ont été liés aux plus grands incendies de forêt ces dernières années. Les types de feu induit par la chaleur sont caractérisés par une combinaison de conditions sèches et chaudes se produisant pendant les vagues de chaleur estivales, soit en cas de sécheresse modérée (type canicule) ou intense (type sécheresse chaude). La fréquence des incendies causés par la chaleur devrait augmenter de 14% d’ici la fin du siècle (2071–2100) dans le scénario modéré RCP4.5 et de 30% dans le cadre du scénario pessimiste RCP8.5, ce qui suggère que la fréquence et l’étendue de grands incendies de forêt augmenteront dans tout le bassin méditerranéen.

Ruffault, J., Curt, T., Moron, V., Trigo, R., Mouillot, F., Koutsias, N., et al. (2020). Increased likelihood of heat-induced large wildfires in the Mediterranean Basin. Sci. Rep., 1–10. doi:10.1101/2020.01.09.896878.