Les changements environnementaux en Méditerranée dans le domaine de l’eau et de l’agriculture, Medecc (4)

Les risques

  • Le paradoxe méditerranéen: des inondations plus fortes et plus fréquentes en automne/hiver et des sécheresses accrues en été!
  • Dans le sud et l’est du bassin méditerranéen, l’agriculture est le plus gros consommateur d’eau.
  • Avec la réduction du ruissellement et de la recharge des aquifères conjointe à une plus forte pression d’usage, le manque d’eau sera de plus en plus aigu, surtout dans les régions du sud et de l’est qui sont déjà en situation de précarité de la ressource. 180 millions de personnes souffrent du manque d’eau.
  • La qualité de l’eau diminue également; les nappes d’eau deviennent plus salées.
  • Cette pénurie entrainera de plus en plus de conflits d’usage parmi les utilisateurs, en particulier l’agriculture et le tourisme dont les besoins sont maximums en été.
  • La demande d’irrigation devrait augmenter de 4 à 18 % d’ici à 2100. Le changement démographique, notamment la croissance des grands centres urbains, pourrait accroître cette demande de 22 à 74 %

Les mesures d’adaptation

  • Il faut améliorer l’efficacité d’utilisation de l’eau (limiter les pertes, gaspillage), réutiliser les eaux usées, recharger les aquifères
  • Développer un tourisme soutenable
  • Mettre en place des plans de gestion intégrée des ressources en eau; favoriser la collaboration inter-états
  • La désalinisation de l’eau est une option mais avec des énergies renouvelables
  • Les barrages pour faire des réservoirs d’eau sont également une option à la condition de bien prendre en compte la contingence environnementale et sociale
  • Recourir à une agriculture plus écologique (agroforesterie) qui permet d’économiser l’eau et de réduire fortement les intrants chimiques
  • L’agroécologie, la permaculture sont des méthodes de production d’alimentation saine et d’amélioration des sols
  • Favoriser le régime méditerranéen basé sur des céréales, fruits/légumes de saison, moins de viande, poisson, qui est bon pour le climat et pour la santé