Les changements environnementaux en Méditerranée dans le domaine de la santé, Medecc (7)

Les risques

  • Les températures élevées et la pollution sont les causes de maladies respiratoires et cardio-vasculaires.
  • Les impacts du changement climatique dans les zones urbaines devraient être disproportionnellement élevés du fait de la concentration de la population et des infrastructures.
  • On constate de plus en plus de vecteurs de maladies infectieuses comme les moustiques et les tiques, on commence à constater quelques cas de maladies tropicales liées à ces vecteurs.
  • Les événements extrêmes destructeurs (tempêtes, inondations) causent et causeront de plus en plus des dégâts matériels mais aussi des morts et des chocs psychologiques allant jusqu’à des maladies mentales.
  • Ces risques sont particulièrement forts pour les populations défavorisées, incluant les personnes âgées, les enfants et les faibles revenus.

Les mesures d’adaptation

  • Les villes particulièrement sujettes aux vagues de chaleur devront être gérées pour augmenter la résilience aux changements environnementaux, en favorisant les espaces verts, la végétalisation et la diminution de la minéralisation
  • Il faut atténuer l’exposition aux aléas, comme par exemple diminuer l’imperméabilité des sols
  • Développer des plans climats intégrés et mettre en place des plans de prévention et d’alerte
  • Il faut revenir aux usages et connaissances traditionnelles qui ont su préserver les conditions de vie dans les villes denses.
  • Développer les systèmes de soins de santé
  • Développer les collaborations inter-états, par example concernant la pollution