Le changement climatique induit un risque d’inondation pour des centaines d’aéroports côtiers à travers le monde

Des chercheurs anglais (A.N. Yesudian & R.J. Dawson) viennent de publier une étude montrant que si actuellement 269 aéroports côtiers ont un risque d’inondation, une augmentation de la température globale de 2°C conforme à l’Accord de Paris conduirait 100 aéroports à se trouver sous le niveau de la mer et 364 à subir un risque d’inondation. Si la température dépasse ce seuil c’est près de 600 aéroports qui subiront ce risque.

Les chercheurs concluent à la nécessité d’une adaptation appropriée. Pourtant il est urgent d’atténuer le changement climatique pour limiter ce risque. Dans le sud de la France, le risque est encore faible à l’exception de l’aéroport de Toulon-Hyères. Il faut noter que des aéroports comme celui de Nice ou Marseille (qui ne sont pas menacés à moyen terme) ont planifié de fortes extensions qui, à terme, auront un impact sur l’augmentation des gaz à effet de serre et donc de la montée du niveau de la mer. En effet un extension d’aéroport provoque immanquablement un appel d’air pour plus de trafic aérien. Mais peut-être que la covid va nous rendre plus raisonnables?

Aaron N. Yesudian, Richard J. Dawson. Global analysis of sea level rise risk to airports. Climate Risk Management, 2021. DoI: https://doi.org/10.1016/j.crm.2020.100266

Voir aussi