Investir pour le climat est plus rentable que réparer ses dégats!

Investir pour limiter le réchauffement climatique à 1,5°C à l’horizon 2050 coûterait quatre à cinq fois moins que les sommes à engager pour réparer les dommages causés aux personnes, aux écosystèmes et aux infrastructures par une augmentation de la température à 2°C. C’est ce que révèle une étude internationale publiée le 19 septembre 2019 dans la revue Science, qui associe des chercheurs de l’IRD et du CNRS. Les auteurs alertent ainsi les décideurs sur l’urgence d’accélérer leurs efforts pour limiter les émissions de gaz à effet de serre.

Lire la suite »

Les super riches

Pour lutter contre le changement climatique, il faut cibler les super-riches plutôt que les pauvres !” concluent Otto et ses collègues dans un article paru récemment dans Nature Climate Change.

Lire la suite »

Le Bassin Méditerranéen, théâtre de l’accélération des changements environnementaux en cours

Les changements climatiques s’accélèrent dans le bassin méditerranéen. Ils exacerbent d’autres problèmes environnementaux déjà existants comme les changements dans l’utilisation des sols (urbanisation, agriculture intensive) ou la pollution croissante qui conduisent au déclin de la biodiversité. Une équipe internationale menée par Wolfgang Cramer et Joël Guiot fait le point dans une synthèse publiée dans la revue Nature Climate Change.

Lire la suite »

Sortie du rapport spécial du GIEC sur le changement climatique global +1.5°C (SR1.5)

La Conférence des Parties (COP21) a invité le Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (GIEC) à présenter un rapport spécial en 2018 sur les conséquences d’un réchauffement planétaire supérieur à 1,5 °C par rapport aux niveaux préindustriels, de montre les gains par rapport à un réchauffement de 2°C ou plus et enfin de présenter les scénarios d’émissions mondiales de gaz à effet de serre qui permettraient de limiter le réchauffement global à ces valeurs.

Lire la suite »