Les Alpes, en dessous de 2000 m, ont perdu entre 22 et 34 jours d’enneigement depuis 50 ans (1971-2019)

Une analyse synthétique de l’épaisseur de la neige à l’échelle des Alpes pour six pays alpins – Autriche, France, Allemagne, Italie, Slovénie et Suisse – vient d’être publiée. Elle comprend au total plus de 2000 stations de ski, dont plus de 800 ont été utilisées pour l’évaluation des tendances. Cinq régions ont été distinguées par une analyse statistique. Elles correspondent aux zones de forçage climatique : nord et hautes Alpes, nord-est, nord-ouest, sud-est, et sud et hautes Alpes. Les tendances linéaires de l’épaisseur moyenne mensuelle de la neige entre 1971 et 2019 ont montré une diminution de l’épaisseur de la neige pour la plupart des stations de novembre à mai. La tendance moyenne parmi toutes les stations pour l’épaisseur de neige moyenne saisonnière (novembre à mai) était de -8,4 % par décennie; elle est de -5,6% par décennie aussi bien pour l’épaisseur de neige maximale saisonnière que pour la durée de la couverture neigeuse saisonnière. Des tendances plus fortes et plus significatives ont été observées pour les périodes et les altitudes où la transition de la neige à l’absence de neige se produit, ce qui est cohérent avec une rétroaction albédo renforcée. En outre, les tendances régionales diffèrent considérablement à la même altitude, ce qui remet en question la notion de généralisation des résultats d’une région à une autre ou à l’ensemble des Alpes. Les Alpes du Sud souffrent plus de la diminution de la neige que les Alpes du Nord. Cette étude fournit une excellent base pour mieux comprendre l’évolution et le devenir de la neige dans chacune des stations de ski.

La baisse constatée de la neige en montagne est une “tendance de fond, qui vient confirmer les études précédentes”, réalisées à des niveaux locaux ou nationaux. “On dispose vraiment d’une analyse globale de l’enneigement à l’échelle de l’ensemble des Alpes”, résume Samuel Morin, directeur du Centre national de recherches météorologiques (Météo-France).