4.434 tonnes de carbone suffisent ainsi à tuer une personne dans le monde, soit les émissions de 3,5 américains sur toute leur vie

Un chercheur a calculé un nouvel indicateur appelé « coût humain du carbone », qui établit les morts additionnelles engendrées par l’émission d’une tonne de CO2. Selon cette étude, 4.434 tonnes de carbone suffisent ainsi à tuer une personne dans le monde. Le changement climatique a en effet un impact considérable sur la santé, avec des décès prématurés dus aux canicules, l’augmentation des maladies tropicales, les morts accidentelles dues aux inondations. La mortalité engendrée par individu est très différente selon les pays. Un habitant d’Arabie saoudite va ainsi engendrer indirectement la mort de 0,33 personne par ses émissions, trois fois plus qu’un Anglais (0,11 personne) et dix fois plus qu’un indien (0,03 personne). Au total, ce sont 83 millions de morts additionnelles qui seront engendrées entre 2020 et 2100 par le réchauffement induit par toutes ces émissions.

En un an et demi, la pandémie de Covid-19 a fait quelque 4 millions de victimes dans le monde. La crise climatique pourrait tuer 5 millions de gens par an d’ici la fin du siècle. Les vagues du Covid-19 pourraient donc être des vaguelettes à côté du tsunami climatique.

Partager cet article :

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn